NEWS / POINT INFOS

Vendredi 25 Mars 2011 - Roulons pour l'avenir sur France 2

 

http://www.roulonspourlavenir.com

 

 

Émission de solutions


« Quand on débite un arbre, seul un quart du tronc est utilisé », annonce Émilie Dingli, responsable marketing chez Servary.
Basé dans les Landes, ce producteur de parquets et lambris fabrique aussi des granulés destinés au chauffage à partir des
déchets de bois. Sous cette forme, le pin devient un excellent combustible, alors que ce bois est déconseillé en bûche car il
encrasse les conduits de cheminée. La production de granulés représente aussi un débouché pour l'élimination des arbres
malades. Selon Émilie Dingli, le pin en granulés est une solution économique. « Pour un rendement identique à celui d'une
chaudière au fuel, la facture de chauffage est divisée par deux. » Émission de solutions, 25 mars 2011.


Repères


Selon le Commissariat général au développement durable (CGDD), les énergies renouvelables représentent 12,4 % de la
consommation d'énergie en 2009, contre 9,7 % en 2005.

Objectif : atteindre une part de 20 % en 2020. Parmi les sources renouvelables, le bois représente 46 % de la production, loin
devant l'électricité hydraulique et les agrocarburants. Par ailleurs, les ventes d’appareils de chauffage au bois se maintiennent à
un niveau élevé dans le résidentiel individuel avec près de 460 000 équipements achetés en 2009. Dans le cadre de l’impôt sur le
revenu, ce type d’équipement peut bénéficier d’un crédit d’impôt représentant 25 % à 40 % de son prix.

De leurs côtés, les producteurs de bois proposent des combustibles de plus en plus performants, notamment en granulés.
C'est le cas de l’entreprise landaise Servary. Cette société familiale développe la production de granulés de bois : 1 000 tonnes en
2008, 10 000 en 2009 et 15 000 en 2010. Comme ses concurrents, elle met en évidence le coût de cette énergie entre 50 % et 60 %
moins chère que le fuel. Ces granulés proviennent pour partie de la récupération des arbres abattus par les tempêtes ou abîmés
par les insectes. Pour stopper la progression du scolyte dans la forêt landaise, les bûcherons doivent en effet abattre les arbres
contaminés. Les revenus générés par la vente des granulés financent la lutte contre le parasite.

 

La MACIF s'engage

 

Production: TIP TOP PRODUCTIONS

Producteur: Frederic Villoutreix

Réalisation: Edouard Peyrat

Chargé de production: Florian Lefèbvre

Rédacteur en che: Cyril Daspet

Journaliste: Jean-Phillippe Pie

Son: Stéphane Venet

Montage: Edouard Peyrat

Mixage: Studio YAP

Laboratoire: Dix Version

Musique Originale: Gilles Erhart

Habillage: Toys Films


 

 

 

 

 

Accueil | Qui sommes-nous ?| SUPER PREMIUM PELLETS| BÛCHETTE | FAQ | Contact | Charte de confidentialite
Copyright © SERVARY SAS